Arkady et Boris STROUGATSKY
retour à la page d'accueil retour à la page sf

Stalker    (Présence du Futur - Denoel)

Une idée terriblement originale, et parfaitement bien développée : quelqu'un est venu sur terre, dans une petite bourgade inconnue du monde, est reparti sans communiquer avec les habitants, en laissant divers objets, utiles ou dangereux, que des têtes brûlées vont récupérer à leurs risques et périls. Voici un roman étonnant, prenant, aux dialogues percutants et aux descriptions remarquables, avec une atmosphère glauque et très réaliste. C'est en tous cas un ouvrage inhabituel, étrange et passionnant, qui ne peut pas laisser indifférent.

Haut


La seconde invasion des martiens    (L'esprit des péninsules)

Bizarre ce tout petit livre : ce récit se déroule quelque part sur terre, dans un village dont les habitants qui ont des noms grecs (antiques), sont aux prises avec une invasion de "martiens". Mais sont-ce bien des martiens ? On n'en sait rien, il se passe des choses curieuses qui bousculent la vie quotidienne de gens simples (retraités partageant leur vie entre le bistrot et le square), sans qu'on sache exactement ce qui se passe, et on reste sur sa faim, parce qu'on n'en sait pas plus à la dernière page ! On se demande si on est dans Clochemerle, ou dans une histoire réaliste ordinaire, bizarre...

Haut


Les mutants du brouillard    (Albin Michel)

Un ouvrage à l'ambiance envoûtante, glauque, noire, qui se situe dans un lieu indéterminé, avec une pluie continuelle, des trottoirs luisants, un brouillard permanent, des hommes qui boivent autant qu'ils respirent, qui discutent, s'analysent et délirent dans une atmosphère enfumée, c'est très russe, très désespéré, sombre, tout est bouché. Et au milieu, ces mutants, jeunes, pleins de culture et d'idéal, qui se nourrissent de livres, qui rejettent leur milieu et l'avenir qui leur est proposé, avec des lépreux dont la tare est plus " biblique " que médicale... ce livre est une allégorie, un symbole, on peut le lire à plusieurs niveaux. Mais est-ce un ouvrage de science-fiction, ou plutôt un conte philosophique ? C'est en tous cas une lecture prenante, proche de la grande littérature Russe, par son analyse de l'esprit complexe de ses personnages, l'histoire d'une décadence morale, et la perspective d'une utopie en création. Tous les amateurs de livres aimeront et comprendront cette jolie phrase, en provenance de ce livre :"... il ne lui ont rien donné à lire et il est mort de faim."

Haut