Robert REED
retour à la page d'accueil retour la page sf

La jungle hormone    (Ailleurs et Demain)

Le roman qui a révélé Robert Reed au grand public n'est malheureusement pas à la hauteur de sa réputation, du moins en tant que roman de science-fiction. Certes, c'est un bon thriller, agréable à lire, et qui fait passer un bon moment, mais ça n'a pas grand chose à voir avec la science-fiction. Il s'agit en effet d'un parfait scénario de série noire, avec des personnages stéreotypés comme le détective privé, le méchant truand accompagné de son porte-flingue, la femme fatale, le politicien véreux, etc ... On sent que Robert Reed a bien essayé de glisser quelques idées comme les "Républiques Autonomes" pour donner un semblant de contenu SF, mais, hélas, il ne suffit pas de dresser un décor cyberpunk pour devenir un nouveau William Gibson. En particulier, le support monétaire imaginé par Reed est complètement ridicule et incohérent avec l'univers qu'il tente de décrire. Peut-être fallait-il lire ce roman au second degré, et y voir une parodie humoristique des romans de série noire classiques ?

Haut