Serge LEHMAN
retour à la page d'accueil retour la page sf

Les défenseurs    (Fleuve Noir)

Au risque d'être polémique, peut-on encore parler d'anticipation en ce qui concerne l'univers du F.A.U.S.T. (le cycle dont "Les défenseurs" est le second volume), tant celui-ci pourrait n'être qu'une très légère extrapolation de notre monde actuel ? En ce sens l'univers dépeint par Lehman est totalement cyberpunk, sans que celui-ci n'insiste trop sur l'aspect purement technologique. Par son thème original et son style très rapide, ce roman se lit d'une seule traite, et on ne peut que regretter d'arriver si vite à la fin. En fait 500 pages n'auraient pas été de trop pour décrire les tenants et les aboutissants de ce récit. Mais peut-être faut-il lire la suite du cycle ("Tonnerre lointain") pour en savoir plus ?

Haut


Wonderland    (Fleuve Noir)

Un livre court (200 pages), clair, net, concis, précis, sans verbiages ni descriptions interminables ; une histoire rythmée, remarquablement construite (deux directions qui, au début paraissent n'avoir aucun rapport entre elles, attendent les derniers chapitres pour converger), parfaitement cohérente, horrible et pessimiste à souhaits ; un univers glauque, dont on a presque l'impression de percevoir les mauvaises odeurs, des puissances écrasantes, des gens manipulés, un avenir bouché... Tout cela aurait pu faire un excellent ouvrage, mais toutes ces qualités sont aussi les défauts de ce récit : c'est sec, trop court, pas assez fouillé et analysé, ça se lit trop vite, on dirait une ébauche, à la limite un simple plan, voire un résumé, d'une histoire qui aurait pu être plus ambitieuse et plus vaste. Excellent livre pour lecteur pressé !

Haut