Robert JORDAN
retour à la page d'accueil retour ŕ la page sf

L'invasion des ténèbres    (Pocket)

La roue du temps
L'oeil du monde
Deux tomes qui se lisent avec beaucoup de joie : Dans un décors typique de ce genre d'ouvrage, se déroule une périlleuse quête, avec des jeunes gens courageux, des femmes aux pouvoirs extraordinaires, des démons, des créatures maléfiques, des montagnes inhospitalières, des citadelles en ruine, des villes inquiétantes, des sages, de la magie, de terrifiantes rencontres, des souterrains angoissants, des batailles, des aventures dangereuses, des descriptions saisissantes... la comparaison avec le Seigneur des Anneaux s'impose dès les premières pages, tant les correspondances sont flagrantes : au passage (et ce n'est pas exhaustif) les Nazguls = les Dragkbars, l'Homme Vert = Sylvebarbe, jusqu'aux trois jeunes paysans dont l'un a un rôle si important dans l'histoire qui ont bien des points communs avec les Hobbits. Toutefois, ce n'est pas vraiment un plagiat, ou si ça en est un, c'est tout de même bien réussi, et on aurait tort de bouder son plaisir et de faire la fine bouche devant un ouvrage agréable, dépaysant, prenant, malgré quelques longueurs dans le second volume, que l'on quitte à regret à la fin , mais est-ce vraiment la fin ?

Haut