Arthur Conan DOYLE
retour à la page d'accueil retour la page sf

Le monde perdu   (J'ai lu)

Narrée sous forme de récit à la première personne, dans une langue remarquable, voilà une histoire bien en avance sur son temps, bien antérieure à Jurassic Park, et qui a le mérite, en plus de l'antériorité, d'être passionnante de bout en bout. On y retrouve une atmosphère à la Jules Verne, avec des savants atrabilaires et un jeune journaliste courageux, quelques sauvages décrits comme on le faisait à l'époque, et une collection de dinosaures qui a tout pour effrayer le lecteur. Peu importe la rigueur scientifique, et le vol langoureux des ptérodactyles, cette histoire a tellement de qualités et est si bien écrite, que l'on se prend au jeu, et que l'on regrette que ce ne soit qu'une fiction. Un chef d'oeuvre en tous cas, tout à fait dans le genre de son époque (ce qui est loin d'être péjoratif), qu'il faut absolument avoir lu, comme base à tout le reste, au même titre que les écrits de Wells, ou ceux d'Huxley.

Haut