Ray CUMMINGS
retour à la page d'accueil retour la page sf

La fille fantôme    (Albin Michel)

Un petit livre qui raconte une petite histoire, d'un tout petit intérêt. Dans l'optique de la " machine à explorer le temps ", malgré quelques descriptions pas mal faites du passage du temps, justement, l'auteur s'englue dans des amourettes insipides, et manque sérieusement de souffle pour mener à bien son projet. C'est puéril, les actions sont sans surprise, comme dans une bande dessinée de mauvaise qualité, les personnages n'ont pas la moindre nuance, et le parti pris d'un récit à la première personne (où le narrateur décrit des épisodes où il ne se trouve pas) est pénible. Et puis, dans ce genre d'histoire, il faut bien se garder de donner des dates aussi proches et aussi précises... quand l'auteur fait dire à un des héros " on n'est tout de même pas en l'an 2000 " pour parler d'une civilisation technologiquement avancée, ça fait sourire... Quant à la description de New-York en 2440 et quelques, elle ressemble furieusement au Métropolis de Fritz Lang... Ouvrage à oublier bien vite.

Haut