Michael CRICHTON
retour à la page d'accueil retour la page sf

L'homme terminal   

Bof, bof, bof... les rapports de l'homme et de l'ordinateur, l'utilisation de ce dernier à des fins médicales, l'ordinateur biologique, tous ces concepts auraient pu être passionnants, mais l'auteur, qui a écrit ça il y a plus de 30 ans et n'a absolument pas su imaginer l'avenir avec ce qu'il connaissait au présent, est passé tout à fait à côté du sujet. En plus, le thriller qui sert de support à l'histoire est assez insipide, pas vraiment effrayant, pas palpitant non plus, on sait d'avance comment ça va se terminer. A oublier, au bénéfice d'autres oeuvres de cet auteur.

Haut


Le prisonnier du temps   

Depuis HG Wells, les voyages dans le temps se couchent sur papier.Une rêve que nous fait partager son auteur dans une intrigue médiévale pas trop mal ficelée portée par des multitudes d'explications historiques sur la vie en Dordogne au temps des preux chevaliers. Captivant et facile à lire, l'histoire se suit comme un film et son auteur (scénariste à la base) nous fait apparaitre facilement les images de son histoire d'un plume simple. En deux mots, un livre rapide à lire, avec une intrigue bien menée, même si le thème du voyage dans le temps n'est pas nouveau.

Haut


Sphère    (Pocket)

On ouvre ce livre et... on ne le referme qu'à la dernière page tant ce thriller est prenant ! Le mystère, la peur, le risque, les affrontements de personnalités, l'angoisse, et le cadre si oppressant. Une intelligence extra-terrestre, un calmar géant, des militaires plus ou moins bornés, une jeune mathématicien génial, un savant quinquagénaire, tout ceci s'amalgame avec harmonie, dans une intensification de l'action au fur et à mesure de la lecture. Un grand talent de conteur, une maîtrise du suspens et des effets spéciaux (on ne peut s'empêcher de penser à Jurassic Park), Michael Crichton n'est peut-être pas un auteur d'anthologie, mais c'est un auteur efficace, qui sait maintenir l'attention et le plaisir de ses lecteurs jusqu'au bout, et ce n'est pas un mince mérite !

Haut