Juan Miguel AGUILERA
retour à la page d'accueil retour la page sf

La folie de Dieu   (Au diable vauvert)

Ce premier roman traduit en français d'un jeune écrivain espagnol est un pur chef d'oeuvre. On y découvre que la science-fiction espagnole existe réellement et qu'elle n'a rien à apprendre des "maîtres" européens ou anglo-saxons. Bien au contraire, Juan Miguel Aguilera a su reprendre des grands thèmes de la SF comme l'utopie ou l'évolution des espèces sur une échelle galactique à la manière de David Brin, pour les transcender en quelque chose de vraiment nouveau. On ressort ébloui de ce concentré d'aventures historiques, d'utopie, et de SF spéculative, accompagné de discrètes mais bien réelles réflexions philosophiques sur Dieu ou la destinée humaine. De plus, on ne peut qu'apprécier le sérieux de la reconstitution historique de la première partie, qui n'est pas sans rappeler la démarche de Valerio Evangelisti, auquel l'auteur fait d'ailleurs probablement un clin d'oeil. On attend donc avec beaucoup d'impatience les prochaine traductions de romans de Juan Miguel Aguilera.

Haut