BIOGRAPHIES
retour à la page d'accueil

Camille Claudel   Reine-Marie Paris

Une biographie fouillée, précise, documentée, richement illustrée de cette femme artiste à la destinée tragique, ayant eu le malheur de vivre à une époque où les femmes étaient épouses ou religieuses, mais surtout pas artistes, et d'être écartelée entre deux génies (Paul Claudel et Auguste Rodin) qui l'ont totalement éclipsée. Cet ouvrage est à la fois un récit de sa vie, mais aussi une compilation de tous les documents qui la concernent (lesquels ne sont pas nombreux), aussi bien de la correspondance que des renseignements médicaux sur sa maladie mentale, que, bien entendu, de nombreuses reproductions de ses oeuvres. Une somme importante donc, qui éclaire ce que l'on sait de cette femme fabuleuse et pitoyable tout à la fois.

Haut


La Fayette    Gonzague Saint-Bris

Quel homme extraordinaire que ce Gilbert de La Fayette ! Tellement plus honoré aux Etats-Unis qu'il ne l'est en France, et pourtant, sans lui, l'histoire aurait peut-être été différente. Une jeunesse d'esprit jusqu'à un âge très avancé, des idées libérales très en avance sur son temps, un courage indomptable, une pugnacité sans faille, une impétuosité et une grande naïveté aussi. Voilà une biographie fort bien écrite, bien menée, où tous les personnages qui gravitent autour du personnage couvrent une période clé de l'Histoire de France, la Monarchie, la Révolution, l'Empire, la Restauration.. sans oublier le début de l'histoire américaine. Intéressant et enrichissant de se remémorer qui était cet homme, et ce qu'il a fait, alors que si tout le monde connaît son nom, bien peu peuvent donner les innombrables détails de sa vie si intense.

Haut


La dame de Beauté     Jeanne Bourin

Qu'il est séduisant ce XVe siècle, fin flamboyante du Moyen Age, sous la plume de Jeanne Bourin ! On touche ces velours, ces mousselines, ces brocards, on sent le jasmin, on ressent la fraîcheur des hautes pièces seigneuriales, on chevauche le long de la Loire ou de la Seine, tant les descriptions sont précises et belles. Et le style des dialogues est aussi beau que le reste. On suit la vie de cette première maîtresse royale officielle, qui a eu le mérite de redonner force, pugnacité et enthousiasme au roi Charles VII, lequel doit sa plus grande gloire à deux femmes fort différentes, Jeanne d'Arc et Agnès Sorel. Un ouvrage aussi bien écrit que fort intéressant.

Haut


Aliénor d'Aquitaine et les siens     Jean Verseuil

Quelle femme que cette Alienor ! Epouse d'abord du roi de France, puis du roi d'Angleterre, mère de dix enfants, morte à un âge très avancé (pour notre époque, a fortiori pour la sienne) sans la moindre maladie, allant sans cesse d'un point à l'autre de son territoire, tirant les fils de multiples intrigues, favorisant les arts et les lettres, sans arrêt sur la brèche, vivant intensément jusqu'à son dernier souffle… Une grande figure de l'histoire, un destin exceptionnel qui a marqué ce fascinant Douzième Siècle. Le livre est passionnant de bout en bout, même si les récits des tractations et la multiplicité des personnages donnent une certaine lassitude au lecteur. Mais les recherches de l'auteur, les multiples détails sur la vie de ces seigneurs toujours entre deux voyages (surtout quand on pense aux difficultés des déplacements à l'époque) ou entre deux combats sont toujours intéressantes, et enrichissantes quant à la connaissance d'une période de l'histoire pas toujours très bien perçue. 

Haut


Dante Alighieri     Marina Marietti

Précis, concis, exhaustif, ce petit livre dense (c'est un "Que sais-je") se divise en deux parties : l'environnement politique et culturel de l'époque de Dante, et les oeuvres du poète. Malgré son austérité (ce n'est certes pas un roman !) cet ouvrage est très intéressant et pas du tout désagréable à lire, tout du moins pour les inconditionnels de l'auteur de l'Enfer.

Haut


La reine Margot     André Castelot

Les turpitudes d'une femme d'exception (dans sa catégorie !) au milieu d'une époque troublée où la religion cohabite avec les assassinats et les moeurs les plus dépravées. Castelot est un historien mais aussi et surtout un conteur qui sait parfaitement faire vivre des personnages et planter des décors avec naturel et précision. Jamais rébarbatif, toujours vivant, la vie mouvementée de Marguerite entraîne le lecteur dans un tourbillon si vivant qu'on croirait lire un récit contemporain.

Haut


J.R.R. Tolkien, une biographie     Humphrey Carpenter

Pour un inconditionnel de cet auteur, il est très déconcertant de découvrir que, d'un obscur professeur de philologie (!), vivant dans une tranquille campagne anglaise, une vie fort banale entre femme et enfants, ait pu jaillir un tel foisonnement imaginatif, une telle richesse, et aboutir à l'un des plus grands chefs d'oeuvre littéraire de ce siècle. On y apprend d'où Tolkien a tiré son inspiration, la méticulosité dont il faisait preuve dans l'utilisation de ses sources, et l'on y découvre aussi les difficultés rencontrées par cet auteur, premier surpris par l'impact mondial de son ouvrage phare : Le Seigneur des Anneaux.

Haut


Nefertiti     Guy Rachet

Roman historique égyptien. La vie romancée d'une épouse de pharaon qui arrivera à s'élever au même rang que son mari et deviendra pour un temps la véritable dirigeante de l'Egypte. Nefertiti est l'épouse d'Aménophis 4 aussi appelé Akenaton. Cette époque Egyptienne reste peu connue et vous verrez si ce sujet vous intéresse, bien que les ouvrages parus soient contradictoires.
A mon avis ce livre donne une très bonne vue de cette époque, de plus il reste très actuel car il traite des changements de religion imposés et de leurs conséquences.

Haut


Guillaume le Conquérant     Guy Rachet

S'agit-il d'un roman historique ou d'une biographie romancée ? Difficile à dire. Certes, l'auteur est une historien sérieux, mais il est aussi romancier, et l'éclairage sous lequel il dépeint Guillaume tient plus du talent du romancier que de celui de l'historien. On y parle de l'enfance et de la jeunesse du Conquérant, jusqu'à la bataille d'Hasting, on y parle beaucoup aussi de ses amours, de son comportement avec les femmes qui l'entourent, de la guerre perpétuelle, des escarmouches sanglantes qui étaient le lot quotidien des hommes de cette époque. C'est très vivant, très enlevé, mais pourquoi diable l'auteur a-t-il pris le parti d'écrire en langue "pseudo moyennâgeuse" ? c'est terriblement affecté et en est souvent un peu pénible... "Or ycelle lui répondit qu'en ce moûtier elle tenait cour... Sont capturés plusieurs d'entre eux et menacés d'être au fil de l'épée passés..."etc..., ceci tout du long du livre ! Où on écrit en vieux français, ou on écrit en français actuel, mais le mélange des deux, pour faire plus "authentique" et plus "historique" est plutôt mal venu. Ceci, entre autre, ôte sérieusement de la crédibilité à l'ouvrage, qui par ailleurs se lit bien, mais qui est loin d'être un chef d'oeuvre.

Haut


Le dernier des Médicis     Dominique Fernandez

Sous le prétexte de raconter la vie dissolue et la décadence mentale et physique du dernier des Médicis, Dominique Fernandez fait un panégyrique de l'homosexualité triomphante, ainsi qu'un intéressant parallèle entre l'apparition de la syphilis à cette époque et le sida actuel. Certes, il brosse aussi un tableau impitoyable de la dégénérescence de cet ultime rejeton d'une illustre famille, et de son entourage dans une Florence tiraillée entre les factions politiques rivales. Mais surtout, et plus encore que le fond de l'ouvrage, bien mince, c'est l'écriture de cet auteur qui est remarquable, sa syntaxe parfaite, son vocabulaire si précis, l'élégance de son style. Dans ce domaine là, c'est un véritable régal.

Haut


Histoire de mon esprit     Catherine Hermann

La vie de Descartes, pour mal connue qu'elle soit, n'est pas toujours édifiante: ce grand philosophe et grand savant (ce qui, à l'époque, était sensiblement la même chose) a vécu de ses rentes, passant son temps à méditer, voire à polimiquer avec d'autres érudits, en parfait égoïste, dans sa solitude choisie. Ce livre raconte donc avec précision la vie d'un des penseurs les plus connus, dans une superbe langue du dix-septième siècle, que l'on a énormément de plaisir à lire, tant ce français là, qu'hélas on n'utilise plus, a du panache. Un grand bravo à l'auteur pour cette réussite.

Haut


Gilles de Rais     Michel Bataille

La biographie d'un homme étrange : en effet, si tout le monde connaît le nom de Gilles de Rais, aucun historien n'a jamais pu découvrir sa date exacte de naissance, et il n'y a pas le moindre portrait de lui. Sa vie est étudiée par l'auteur de manière fouillée, mettant en évidence ses contradictions, son esprit profondément religieux (refusant de mourir avant d'avoir obtenu l'absolution), et ses turpitudes morales, viol et assassinat de petits garçons, invocations au Démon, cruauté et insensibilité. Ce compagnon de Jeanne d'Arc, dont il était le parfait contraire, est passionnante, même si Michel Bataille éprouve le besoin d'émailler son texte de considérations philosophiques, mais il est vrai que ce personnage si contrasté se prête bien à ce type d'exégèse.

Haut


Les folies Koenigsmark     Gilles Lapouge

Pour traiter cette biographie du fameux vainqueur de Fontenoy, Gilles Lapouge a adopté une perspective originale consistant à replacer Maurice de Saxe dans son contexte familial. Maurice de Saxe (1696-1750) était le fils de l'électeur de Saxe et roi de Pologne Frédéric-Auguste et d'Aurore de Koenigsmark, dont les ancêtres se sont distingués pendant la guerre de trente ans et les guerres vénitiennes contre les Ottomans par leur férocité. L'auteur croît en effet expliquer l'intrépidité de Maurice de Saxe par ses antécédents familiaux. Même si le lecteur sera difficilement convaincu par cette thèse plutôt fantaisiste, il sera en revanche conquis par la verve et l'humour que déploie Gilles Lapouge pour narrer les aventures et les tribulations de ce contemporain de Leibniz, Haendel et Voltaire, qui ne tient pas en place et passe la première moitié de sa vie à se promener et à se battre pour toutes les causes aux quatre coins de l'Europe, avant de devenir le premier maréchal huguenot (l'époque n'était pas à une contradiction près !) de Louis XV, vainqueur de la coalition Austro-anglaise en 1745 à Fontenoy.

Haut


Gilgamesh roi d'Ourouk     Robert Silverberg

Fort originale, cette oeuvre d'un auteur plus connu pour ses romans de science-fiction. Le roi Gilgamesh, prince du Pays de Sumer vers 2500 avant J-C, n'est pas un souverain sur lequel la littérature abonde, quant à l'époque à laquelle il vivait, son souvenir se perd... dans la nuit des temps ! Pourtant, par ce récit écrit à la première personne, on est transporté dans un monde si ancien que l'on se demande parfois si l'on est bien sur Terre. On y trouve un luxe de détails sur la vie quotidienne dans la grande ville d'Ourouk, ce qui rend parfois l'histoire un tantinet ennuyeuse tant on se perd dans ce panthéon de divinités, et dans les multiples et complexes rites et cultes qui leur sont rendus. Toutefois, l'histoire est très vivante, Gilgamesh agit et évolue comme un homme réel et non comme un mythe, il aime, conquiert, souffre et se bat, et on se prend à suivre ses exploits, alors qu'avant d'ouvrir ce livre, on ignorait jusqu'à l'existence de ce héros. Une découverte intéressante et fructueuse, qui éveille la curiosité sur cette région entre Tigre et Euphrate, et sur ses habitants, et qui fait encore plus apprécier les multiples facettes du talent de cet auteur.

Haut


Diane de Poitiers     Philippe Erlanger

La vie d'une favorite hors du commun, connue surtout par la grande différence d'âge qu'elle avait avec son royal amant. Philippe Erlanger la dépeint sous les traits d'une femme froide, déterminée, ambitieuse, plus proche de "l'universelle aragne" que d'une maîtresse légère, sensuelle et amoureuse. Ce long amour surprenant, entre un roi sans grande personnalité et tout empli de sa passion, et une femme déjà âgée (selon les canons de l'époque), se déroule au milieu des intrigues de cour, des guerres européennes et de la misère des paysans qui les subissaient.Très fouillé, très riche, cet ouvrage compose un superbe panorama de la Renaissance même s'il est bien souvent difficile de se retrouver au milieu de ces héros d'armes, ces cousinages et autres batailles oubliées. L'époque est complexe, et l'auteur voulant être exhaustif, a tendance à accumuler preuves, témoignages et citations d'autres historiens, ce qui alourdit quelque peu le récit... Lequel reste toutefois plutôt intéressant pour les amateurs du genre.

Haut


Madame de Pompadour     Danielle Gallet

Que de détails dans ce livre, et de précisions ! Voilà un ouvrage parfaitement documenté, sans fioritures et sans vaine littérature. On y apprend comment vivait la marquise, de quelle façon elle a largement influencé la Cour de France tant au niveau des institutions que de l'expansion des arts. On y observe aussi tout ce qui a fait l'originalité de ses rapports avec Louis XV, dont l'intérêt sensuel pour elle s'est transformé très vite en une indéfectible amitié. Ouvrage fort intéressant pour tous ceux qui aiment ce siècle si magnifique, et apprécient de se plonger dans un monde à la fois fastueux, délicat et si culturellement ouvert. Un seul reproche : dans son souci d'exhaustivité, l'auteur a fait intervenir beaucoup de monde, comme si elle ne voulait pas oublier la moindre suivante ou le moindre abbé, ce qui fait qu'on est un peu noyé dans les personnages, comme on l'est aussi dans les précisions quant aux meubles et immeubles possédés par Jeanne-Antoinette. Malgré ce foisonnement, ce livre est vivant, passionnant et agréablement écrit.

Haut


Augustin     Vera Paronetto

La vie et l'oeuvre d'un très grand homme, qui a beaucoup lutté, beaucoup écrit, et dont le rayonnement est arrivé jusqu'à nous même si l'on connaît plus son oeuvre que sa vie. Justement, ce livre comble cette lacune, et on voit très bien l'évolution de cet homme d'exception dans l'Afrique chrétienne des premiers siècles, encore remplie du paganisme et de la barbarie. L'évêque d'Hippone, que l'église reconnaît comme un de ses plus importants saints, a fait beaucoup, pour le catholicisme, certes, mais aussi pour toute la culture, la théologie et la philosophie de son époque. Une personnalité à découvrir, et à apprécier.

Haut


Louise de Lavallière     Christiane Moyne

Très vivante, cette biographie d'une maîtresse célèbre de Louis XIV. L'auteur a su parfaitement rendre attachante la personnalité un peu hors du commun, dans ce contexte, d'une femme discrète, aimante, désintéressée, un peu naïve sans doute, et pas du tout arriviste comme le sera celle qui lui succédera dans le lit du roi, Madame de Montespan. Les moeurs de la cour, alors que le château de Versailles tel que nous le connaissons actuellement était en construction, avec les perpétuels déplacements, la guerre en dentelle où les dames venaient " en spectatrices ", le manque total d'intimité, le triste sort des enfants enlevés dès leur naissance à leurs nobles mères, sont parfaitement analysées, dans un style simple et clair, comme une chronique journalistique. La douce Louise mérite d'être mieux connue, sa réserve, sa sincérité, dans le milieu où elle vivait, la rendent encore plus sympathique et proche. Une biographie parfaitement réussie, par un auteur dont la mort prématurée fait regretter qu'elle n'ait rien pu écrire d'autre.

Haut


Hugues Capet, qui t'a fait roi ?     Edmond Pognon

Malgré toute l'érudition et toute la bonne volonté d'un auteur qui fait le pari de se mettre dans la peau d'Hugues Capet afin de mieux analyser ses actions et ses comportements, avec le peu de données historiques disponibles, ce livre n'est pas très passionnant. Ce n'est qu'une collection de sièges, d'échauffourées, de rivalités, de mariages arrangés, de prélats douteux et de chefs de guerre ambitieux. Comme en plus, ils sont plusieurs à porter le même prénom (Eudes, Hugues, Adalberon..) on est vite noyé dans ces luttes d'influences au milieu desquelles la figure d'Hugues Capet a bien du mal à se distinguer. On y voit, bien plus que la biographie et les actes du premier vrai roi de France, qu'un chaos quotidien, où chacun veut la province ou l'abbaye de l'autre, dans un pays aux frontières floues, avec une organisation sociale encore en gestation, dont on aura oublié tous les détails une fois le livre fermé.

Haut


Une singulière famille     Jean-Denis Bredin

Une bien singulière famille effectivement, ou plutôt une "trinité" indissociable : Necker, homme intelligent, compétent, honnête jusqu'au bout des ongles, mais aussi vaniteux, emphatique dans ses propos, et trop rigoureux pour avoir le pragmatisme et l'efficacité d'un homme d'état ; sa femme, languide et mélancolique, en adoration béate devant son grand homme de mari ; leur fille, la célèbre Germaine de Staël, en admiration presque amoureuse de son père, et en recherche permanente d'un bonheur aux accents romantiques... Voilà la vie et l'interaction de ces trois êtres si intimement liés, que nous compte Jean-Denis Bredin, en quelques 500 pages au long desquelles on n'a pas du tout le temps de s'ennuyer. Ces gens qui écrivaient sans cesse, dans une langue dont on a hélas oublié l'élégance, ont laissé suffisamment de lettres, d'opuscules, de traités, pour qu'on les connaisse bien, et qu'on les suive tout au long de la fin du règne de Louis XVI et du début de la Révolution. Cette triple biographie s'arrête à la mort de Necker, et on est presque frustré de ne pas savoir ce qu'il adviendra de leur héritière, de sa pétulance et de ses nombreuses ardeurs.. Une période fort troublée de l'Histoire de France, vue au travers de trois personnalités fort marquantes et plutôt attachantes.

Haut


Kant intime     Jean Mistler

Un tout petit fascicule dans lequel Jean Mistler a réuni et traduit les écrits de trois personnes ayant assisté le philosophe Kant dans les dernières années de sa vie. Est-il bien nécessaire de connaître les petits travers d'un grand homme vieillissant ? Voire, parce que ces notes intimes, relatant surtout quelques habitudes de vie et quelques maniaqueries, n'apportent pas grand chose à la pensée et à l'oeuvre du grand homme. Savoir qu'il était aussi humain et banal dans son quotidien que n'importe qui n'ôte ni ne rajoute quoi que ce soit à ce que la philosophie de Kant a laissé au patrimoine mondial ! La seule chose qu'on apprenne dans ce livre est que Kant était un homme ordinaire dans sa vie privée.. Pourquoi en aurait-il été autrement d'ailleurs ??

Haut


Un diable d'homme     Fawn Brodie

Eh bien oui, c'est vraiment un diable d'homme que ce Richard Burton, anglais atypique, explorateur, grand voyageur, ethnologue et polyglotte, écrivain prolifique, diplomate de fonction sinon de caractère, sardonique, agnostique, plus ou moins provocateur, une force de la nature, en tous cas, fort bien évoquée dans les 600 pages de ce petit livre dense. Une lecture aussi passionnante que les diverses aventures de ce "diable d'homme", avec des sources très détaillées, de nombreuses notes, d'incroyables récits de voyage et beaucoup d'étonnements quant aux sources d'intérêt de Burton, qu'il s'agisse se sexualité ou d'autres comportements humains. Un homme à découvrir, une biographie fort complète et fort bien faite. Au passage, peut-être faut-il en profiter pour relire "Le fleuve de l'éternité" de Philip J. Farmer, dans lequel Richard Burton est un des principaux personnages.

Haut


Un long chemin vers la liberté     Nelson Mandela

Autobiographie de cet homme admirable, luttant pied à pied pour le respect des siens, pour la vie harmonieuse entre communautés, pour la justice dans son pays. Nelson Mandela, qui ne semblait pas, de par ses origines, prédisposé à embrasser la cause de la majorité Noire opprimée en Afrique du Sud, et à la défendre avec autant de pugnacité, est un homme à la fois naturel et cultivé, simple et complexe, d'une intelligence vive, et d'un courage serein qui sourd des pages de ce gros livre (plus de 600 pages). On y apprend, ou on se remémore, la condition des autochtones de ce pays, brimés, méprisés, traités comme des inférieurs à peine humains, par un régime récent, fort de son bon droit et de sa morale. Et c'est à l'aune de ces efforts, de ceux de Mandela et de ses compagnons, que l'on mesure le chemin parcouru, en quelques décennies, pour sortir l'Afrique du Sud de cet enfer moral, et faire de ce beau pays un lieu que l'on peut admirer sans arrière pensée, un pays où beaucoup reste à faire, mais qui a su tendre vers un monde meilleur.. Si le chemin vers la liberté est un bien long et un bien rude chemin, le fait même de l'avoir emprunté et défendu, comme l'a fait l'auteur, est déjà un grand pas dans la bonne direction.

Haut


Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire    François de Closets

Une biographie d'Einstein, remarquablement écrite par un journaliste bien connu dont les talents de vulgarisateur le sont tout autant. Un regard sur un personnage célèbre, dont tout le monde sait qu'il est un des plus grands savants de tous les temps même si bien peu comprennent en quoi il a tellement fait avancer la science. Une approche historique précise, replaçant l'individu dans un contexte difficile, avec une étude très documentée des deux parties de sa vie, si différentes l'une de l'autre. Une étude sans complaisance, d'un homme à l'esprit supérieur, mais au comportement humain pas très différent de celui de ses semblables. Un livre passionnant, qu'on lit lentement pour ne rien laisser passer, une approche originale, qui devrait séduire à la fois les scientifiques et ceux qui ne le sont pas !

Haut


Edison    Ronald W. Clarke

Quel homme ! Fourmillant d'idées, autodidacte génial, capable, et ce n'est pas un moindre mérite, d'utiliser et de mettre en pratique les idées des autres, ce qui lui a été amplement reproché, infatigable, génial et visionnaire, sa vie est un tourbillon permanent. Et ce livre se lit rapidement avec plaisir. On y découvre tout ce qui a fait de cette période de l'histoire, le creuset de découvertes techniques dont nous jouissons encore aujourd'hui, toutes ces découvertes, tout ce foisonnement intellectuel et technologique d'où émergent des figures marquantes, comme Edison, justement.

Haut


L'avorton de Dieu    Alain Decaux

Qu'il est vivant, Saint Paul, sous la plume d'Alain Decaux ! Non seulement on le voit vivre, se déplacer, arpenter les routes du bassin méditerranéen, mais aussi parler et s'emporter. Avec les mots mêmes de la Bible, au milieu de tous les personnages des Actes des Apôtres, Aquilas, Priscille et les autres, l'auteur fait revivre un personnage historique, un des fondements de la religion chrétienne, sans partialité, sans dénigrement, sans exagération ni adoration outrancière. On reconnaît bien là le talent de conteur de Decaux, captivant son auditoire (et/ou ses lecteurs), par ses qualités de style, la précision de ses documentations, et la compréhension profonde de la psychologie de ses personnages. Aussi plaisant qu'instructif, ce livre intéressera aussi bien les chrétiens que les autres.

Haut


Poincaré    Umberto Botazzini

Est-ce une biographie d'Henri Poincaré ? Oui et non ! En tous cas pas une biographie au sens habituel du terme, plutôt un panorama de l'oeuvre de ce grand mathématicien, dans lequel sa vie personnelle n'est vue qu'en filigrane. Et son oeuvre est immense, abondamment décrite et illustrée dans cet ouvrage, ce qui le rend parfois un peu difficile à suivre pour les non spécialistes. Un livre complet, bien fait, très intéressant, qui fait découvrir un penseur moderne qui mérite amplement la place que l'auteur lui reconnaît.

Haut


Lou    Françoise Giroux

Biographie d'une femme remarquable, Lou Andréas-Salomé, égérie, inspiratrice, collaboratrice d'hommes célèbres, Nietzsche, Rainer Maria Rilke, Freud, dans des domaines fort différents. S'il est intéressant de découvrir cette personnalité originale, à la sexualité bizarre, aux charismes étonnants, cet ouvrage manque un peu trop de profondeur, on a l'impression de survoler rapidement le sujet, de passer légèrement sur des épisodes qui auraient mérités d'être plus amplement développés. Disons que Françoise Giroud, qui n'en manque pas pourtant, n'a pas trop forcé son talent ! Enfin, ce livre est écrit en très gros caractères, donc, autant dans le fond que dans la forme, il se lit très facilement....

Haut


Juliette Drouet    Henri Troyat

Celle qui, pendant cinquante ans, a vécu dans l'ombre et la soumission du grand homme qu'elle idolâtrait. Une abnégation à la limite du pathologique, une passion jamais démentie, même dans sa vieillesse, alors que la maladie la taraudait, et que Victor Hugo, à la fin de sa vie, avait un comportement de faune lubrique. Beaucoup d'extraits de lettres (comme ils aimaient écrire tous les deux..), un romantisme échevelé, une vie d'errance, de doutes, d'enthousiasme et de désespoir, toute une époque où la vie privée et la vie publique des personnages se mélangent, un livre bien écrit aussi... Une page d'histoire, pas seulement de la littérature.

Haut


Charles de Sévigné    Paule Bruschini

Qui aurait eu l'idée de s'intéresser à ce personnage s'il avait porté un autre nom ? Ce livre est sous-titré Gentilhomme du XVIIe siècle, et c'est ce qui fait tout l'intérêt de cette lecture, l'analyse des moeurs de l'époque, et la vie d'un gentilhomme de noblesse rurale plus ou moins désargenté. C'est le propos de la fin du livre, où l'auteur extrapole la vie de son héros en généralisant sa description. Et Charles, dans tout ça ? Velléitaire et attachant, versatile et cultivé, c'est une figure ordinaire, on pourrait même dire, avec un vocabulaire totalement anachronique que c'est un looser (sic), qui, sans l'aura posthume de sa mère, n'aurait sans doute intéressé personne. Ouvrage toutefois fort agréable à lire, parce que bien documenté et remarquablement bien écrit.

Haut


Madame Zola    Evelyne Bloch-Dano

Un ouvrage à la fois dense, passionnant et si vivant ! La vie de l'épouse de ce célèbre écrivain aurait pu parfaitement être insipide, et totalement masquée par l'ombre du grand homme qu'était son mari. Eh bien non, elle est là, avec sa vie difficile au début, épanouie ensuite, héroïque enfin, à la fois égérie, et soutien, avec sa forte personnalité et sa force de caractère. Quelle femme ! Et quelle époque aussi ! A cheval sur deux siècles, mais surtout deux modes de vie totalement différents, un passage au monde "moderne", que l'on découvre avec les yeux de celle qui l'a vécu, et grâce au talent de l'auteur qui a su parler de son héroïne de façon si vivante, qu'on est tout triste de les quitter toutes deux à la fin du livre...

Haut


Mozart    Max Becker

Un beau livre, un grand livre, merveilleusement illustré, qui parcourt la vie et l'oeuvre de cet incomparable musicien. Des voyages, de ses rapports avec les personnes rencontrées, aux lieux historiques fréquentés, en passant par l'exégèse de ses oeuvres, et tout ce qui a pu en découler. Donc, un ouvrage exhaustif, même s'il n'est pas toujours détaillé, mais ce n'est pas le but de ce genre de publication, qui mérite une place dans une bibliothèque et qui se lit avec autant d'intérêt que de plaisir. Un CD d'extraits d'oeuvres est fourni avec, et permet d'encore plus s'immerger dans l'esprit et le charme de Mozart.

Haut


Dante    Paul-Alexis Ladame

Quelle bonne surprise de tomber sur ce livre ! Des biographies de Dante, il n'en manque pas, mais celle-là est particulièrement agréable à lire, bien écrite, vivante, et très intéressante puisqu'on y voit vivre toute l'Italie du temps, avec ses querelles entre villes, entre factions d'une même cité, ses papes plus ou moins corrompus, et tout ce monde ancien qu'il est passionnant de découvrir. On y apprend aussi beaucoup de choses sur les idées du grand homme, sur ce que l'époque aurait pu appeler des hérésies, sur sa philosophie et ses grandes idées. Et surtout, on y découvre les autres oeuvres de cet auteur, ces ouvrages qui ont été occultés par l'importance de la Divine Comédie, et sa portée universelle. Quant à l'aspect "ésotérique", avec les Templiers, les Cathares, l'Arianisme, qu'on adhère ou non aux thèses de l'auteur, le plaisir de lecture n'en est pas gâché pour autant.

Haut